Uma: une table d’exception à Barcelone

Où souhaitez-vous aller ?

Entrez des mots-clés pour faire une recherche.

Uma: une table d’exception à Barcelone

Le soir, il n’y a qu’un service, à 21 h. Mais l’on vit, chez Uma, une fête gastronomique tout simplement exceptionnelle.

C’est caché dans une improbable petite rue de la capitale catalane. C’est tout petit, 14 places. Le décor est épuré, un tableau abstrait, quelques objets aux murs ou par terre, des tables sans nappe.

On commence par un délicat cappuccino de haricots rouges accompagné d’une merveilleuse olive liquide — servis en cuisine, histoire, pour le chef Iker Erauzkin, de vous rencontrer et de vous expliquer, tout sourire, que cuisiner, c’est s’amuser, surprendre, «raconter des histoires» plat après plat.

Et surprenant, Iker le sera tout au long de la douzaine de services du repas, tous présentés par sa femme, Anna Yébenes, elle aussi tout sourire. Viendront, entre autres délices, un «œuf» fait d’une crème de foie gras liquide enveloppée dans sa «coquille» de beurre de cacao. De petites pommes de terre nouvelles roulées dans une poudre blanche et servies parmi des pierres blanches (le plat s’appelle The Rolling Stones). Un autre plat appelé Migration of Ducks, où l’on découvre d’abord, dans un nuage de barbe à papa, un foie gras glacé finement râpé, puis, en levant le couvercle, un œuf mollet (cuit à 65°) avec un crumble de foie gras et un champignon de saison appelé «œuf du roi». Ou encore une «soupe amoureuse», où s’entremêlent lait de coco, tomates, oignons et coriandre, agrémentée d’un remarquable ravioli à la crevette.

Suivront, car c’est loin d’être fini, un morceau de pancetta fondante qu’on roule dans une feuille de laitue et une sauce piquante. Puis un clin d’œil aux ribs BBQ, cuits «12 heures à 86°» et servis avec une crème d’aubergine, une lamelle de champignon porcini et une sauce à base du jus de cuisson. Et, comme dessert, une fausse coquille d’œuf (elle est en sucre et cassée), montage dont sort un flanc au jaune d’œuf et une écume d’ananas. Et encore, une neige de lait et de fleur d’oranger, montée à l’azote liquide et accompagnée d’une tatin au miel. Et enfin, la «perle d’or», une truffe sphérique au chocolat et aux arachides à faire se damner un ascète.

Il est passé 23 h. Les 12 plats, les 12 créations de ce soir nous ont émerveillés, séduits, surpris, fait sourire, ravis. Assis dans le minuscule salon entre salle et cuisine, Iker me raconte son plaisir d’être «là où [il] est le mieux, en cuisine».

Pourquoi un si petit restaurant? «Je n’ai pas l’inquiétude de faire plus grand, j’ai seulement celle d’être heureux chaque jour.» Pour lire la suite: Lien: http://www.lactualite.com/blogues/le-blogue-art-de-vivre/uma-une-table-dexception-a-barcelone/image/5/

Uma, caller de Rossend Arús 12 bis, Barcelona


Source: Yanick Villedieu, L’actualité, 27 octobre 2015

Crédit Photo:  Yanick Villedieu /  Photo 2: Une fausse coquille d’oeuf, un flanc, une écume d’ananas. Photo3 : La mer : un pétoncle, tout simplement déposé sur un lit d’orzo au plancton. Photo 4: Le ciel : sur une grosse pierre, un nuage (de barbe à papa) dans lequel se glisse du foie gras finement râpé.

 

Nadine

Nadine

Votre conseillère en voyages T.514.714.1510 Agence de voyages Terre et Monde située au 1460 chemin Gascon, Terrebonne Qc, J6X 2Z5 Détenteur d'un permis du Québec 702007

Laissez un commentaire